shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Dure journée pour Cotton et Roberge

Dure journée pour Amy Cotton et Catherine Roberge

Montréal, 9 septembre 2010 -Les deux canadiennes en action jeudi, première journée de compétitions des Championnats du monde de Tokyo, ont fait face à de redoutables adversaires.  Évoluant toutes les deux chez les moins de 78 kg, Catherine Roberge et Amy Cotton n’ont pas obtenu de classement au Japon.

Souffrant d’atroces maux de dos, Catherine Roberge a tout de même décidé de participer à la compétition.  La judoka a été éliminée à son deuxième combat devant l’éventuelle médaillé de bronze, la Japonais Akari Ogata.   »Elle était gauchère et c’est ce qui m’a tuée.  Je n’ai pas pu m’en sortir du tout, car je ne pouvais me servir de ma main droite », a raconté l’athlète de 28 ans.

L’actuelle numéro cinq mondiale n’a eu besoin que de 26 secondes pour piéger la Québécois qui a été vaincue par ippon.   »La Japonaise pouvait être battue, mais pas dans ma condition.  J’y suis allée pareil.  Dès le départ, elle m’a imposé ses mains et m’a pliée en deux.  Dès lors, je me suis dit  »ouf ça va être difficile.  Dix secondes plus tard et j’étais sur le dos », a expliqué Roberge, très déçue de n’avoir pu combattre aux mondiaux dans les meilleures conditions.   »C’est décevant, car j’étais vraiment préparée et j’allais là pour faire une médaille. »

Plus tôt dans la journée, la Québécoise avait vaincu en première ronde Ruth Dugaduga, des Philippines.   »Ç’a été plus facile car elle était droitière.  J’ai réussi à imposer ma grippe et je l’ai plantée sur un mouvement vers l’arrière. »

Cotton contre la championne olympique

Toujours chez les moins de 78 kg, Amy Cotton a été défait à son premier duel par la Chinoise Xiuli Yang.  La tâche ne s’annonçait pas facile puisqu’elle se frottait à la championne olympique de la catégorie.

L’athlète de 30 ans a cependant offert une bonne performance contre la cinquième au classement mondial.  Elle a bien bloqué plusieurs attaques de Yang, mais après 4 minutes 53 secondes elle a baissé pavillon.  La Québécoise s’est ainsi inclinée par ippon.

Vendredi, quatre autres judokas canadiens seront en action.  Chez les femmes Kelita Zupancic (- 70 kg) sera à surveiller, de même que Kalem Kachur (- 81 kg) et Alexandre Émond (- 90 kg) du côté masculin.

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information : 514 990-0966 – 1 866 990-0966

Laisser un commentaire