shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Trois médailles canadiennes à Baku

Coupes du monde de Minsk et Baku

Trois médailles canadiennes à Baku

Montréal, 10 octobre 2010 – Les trois Canadiennes en action, dimanche, à la Coupe du monde de Baku, en Azerbaïdjan, sont montées sur le podium. Kelita Zupancic (-70kg), Amy Cotton (-78kg) et Marylise Lévesque (-78kg) ont respectivement mérité l’or, l’argent et le bronze.

« C’est difficile de demander mieux comme journée, a lancé l’entraîneure Marie-Hélène Chisholm. Kelita a été parfaite alors qu’ il ne manquait pas grand-chose lors des deux défaites d’Amy et Marylise,. »

Pour Zupancic, de l’Ontario, il s’agit de la première médaille d’or en Coupe du monde. Elle a vaincu tour à tour la Russe Olga Erokhina, par ippon, l’Ukrainienne Tetyana Savenko, par yuko, et la Russe Anastasia Gubadova, par ippon.

« Je me sens bien présentement, a lancé la médaillée d’or. J’ai eu de bons camps d’entraînement dernièrement et j’ai tout simplement poursuivi avec la même confiance. Je suis donc confiante pour Rotterdam. »

La semaine prochaine, les judokas seront en compétition à Rotterdam, aux Pays-Bas, pour un Grand Prix, qui est un rendez-vous important, qui permet aux athlètes de récolter plus de points au classement international que lors d’une Coupe du monde.

Chez les moins de 78 kg, on a bien failli assister à une finale toute Canadienne, mais l’Ukrainienne Anastasiya Matrosova en avait décidé autrement. Lévesque a dû s’avouer vaincue en demi-finale lors de la prolongation contre l’Ukrainienne quand elle s’est vu décerner une pénalité.

« J’étais en train d’attaquer et les arbitres m’ont donné une pénalité pour non-combativité, c’est assez spécial, a mentionné la Québécoise. C’est la deuxième fin de semaine de suite que de drôles de décisions sont prises contre moi. Malgré tout, je repars d’ici contente parce que j’ai connu une bonne compétition. »

Elle avait à son premier combat vaincu la Chinoise Zhu Feng, par ippon, et en finale pour la médaille de bronze, elle a disposé de la Russe Tatiana Sordiya grâce à un ippon.

Cotton, également du Québec, a réussi des ippons à ses deux premiers combats pour vaincre la Chinoise Cheng Cheng et l’Ukrainienne Victoria Turks avant de retrouver Matrosova, en finale. Aucun point n’a été marqué dans ce duel, mais Cotton s’est vu octroyer deux pénalités contre une pour l’Ukrainienne, ce qui a permis à Matrosova d’être couronnée championne.

« Je suis contente de ma journée, a lancé Cotton, mais je suis un peu déçu de la finale. J’ai entendu un des arbitres dire que je ne méritais pas la pénalité, mais ils me l’ont quand même donnée. Malgré tout, je pars d’ici avec une belle confiance en vue du Grand Prix de Rotterdam. »

À Minsk, au Bélarus, Antoine Valois-Fortier combattait chez les moins de 81 kg et il a baissé pavillon à son premier duel devant l’Israëlien Yoel Razvozov par ippon, ce qui ne lui a pas permis d’avoir de classement. Razvozov a connu une journée parfaite par la suite méritant la médaille d’or.

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information : 514 990-0966 ou 1-866-990-0966

 

 

Laisser un commentaire