shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Catherine Roberge 5e, mais blessée

Montréal, 18 décembre 2010 – La Québécoise Catherine Roberge a été victime d’une autre malchance au Grand Prix de judo de Quindao, en Chine.  Une blessure à sa clavicule droite a abruptement mis fin à sa compétition samedi.  Malgré tout, elle a réussi à obtenir une cinquième place.

Exemptée du premier tour chez les moins de 78 kg, Roberge, 17e au monde, a gagné par waza-ari contre la Néerlandaise Jennifer Kujipers, classée 58e.   » J’aurais dû mieux me battre, mais ça faisait trois mois que je n’avais pas fait de combat, mis à part celui de la semaine passée. »

En quart de finale, Marhinde Verkerk, une autre Néerlandaise, championne mondiale en 2009 et 12e dans la catégorie, s’est retrouvée sur son chemin.   »Je contrôlais le combat, tout allait bien.  Il restait environ une minute et demie et j’étais en pleine possession de mes moyens. »

C’est à ce moment que la judoka s’est blessée, elle qui revenait à peine d’une longue période d’inactivité en raison de maux de dos.  Après une action entreprise à l’extérieur de la surface de combat et alors que l’arbitre avait annoncé matte, la Néerlandaise est tombée sur elle.

 » Elle était en train d’exécuter un mouvement et elle l’a terminé.  Il n’y avait rien de spécial à ce moment.  Quant je suis tombée, ç’a été, mais elle m’est tombée dessus et ç’a craqué. »

Incapable de poursuivre l’affrontement, Roberge a alors vu son adversaire triompher et avoir la chance de rencontrer la championne des Jeux de Pékin, la Chinoise Xiuli Yang.

 » J’aurais pu gagner contre (Verkerk).  En fait, pas j’aurais pu, j’allais gagner et elle le sait, a-t-elle affirmé.  Mon objectif était d’affronter la championne olympique en titre.  Je ne m’étais jamais battu contre elle.  J’aurais tout donné. »

Roberge se blesse sérieusement pour la deuxième fois en 15 mois.  En octobre 2009, son épaule gauche avait été touchée dans un duel contre sa compatriote Amy Cotton.

 » Tous mes ligaments ont déchiré, mais ça ne fait pas aussi mal que l’année passée.  Je ne pourrai pas aller en Azerbaidjan en janvier et c’est ce qui me déçoit le plus.  C’est un gros tournoi, où les 16 meilleures au monde seulement y sont. »

 » Mon hiver est maintenant hypothéqué.  J’espère que ça ne sera pas trop long et que je vais pouvoir faire quelques tournois en Europe cet hiver », a conclu la Québécoise.

L’Ontarienne Kelita Zupancic était aussi à l’oeuvre au Grand Prix de Quindao samedi.  Malheureusement, elle a été surprise à son premier duel par la Sud-Coréenne Na La Lee.

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Laisser un commentaire