shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Des 5e places et des mésaventures

Des cinquième places et des mésaventures

Montréal, 29 janvier 2011 (Sportcom) – Le Québécois Frazer Will en action, samedi, chez les moins de 60 kg a obtenu une cinquième place dans le cadre de l’Open de Visé, en Belgique.  De son côté Alix Renaud-Roy en action à l’Open d’Arlon a également terminé cinquième.

Will a terminé sa journée de compétition avec une fiche de quatre victoires et deux défaites.  »Frazer est venu a l’Open pour se préparer en vue du tournoi de Paris.  L’objection premier a été atteint, mais il aurait aimé se retrouver sur le podium », a soutenu Nicolas Gill, entraîneur national.

 »Le combat contre le Belge, en demi-finale, était très serré.  Pour l’obtention de la médaille de bronze, il a perdu devant un Britannique. »

Également en lice, le Québécois Volodymyr Semyrozum (-90 kg) a plié l’échine à son premier combat.

Open d’Arlon

À Arlon, les judokas âgées de 20 ans et moins étaient à l’honneur, samedi.  Alix Renaud-Roy a été la meilleure canadienne en terminant au cinquième rang chez les moins de 70 kg.

La Québécoise a d’abord obtenu une victoire contre l’Espagnole Andrea Sebastien Tomas avant de s’avouer vaincue face à la Française Julie Pierret.  À son troisième duel, Renaud-Roy a de nouveau encaissé une défaite, cette fois en prolongation par la Belge Lola Mansour, championne aux Jeux olympiques de la jeunesse.  La judoka qui ne pouvait plus perdre s’est ensuite imposée devant Laquinta Allen, des États-Unis, ce qui lui a permis de combattre pour l’obtention de la médaille de bronze.  Sa place sur le podium lui a échappé lorsque l’Allemande Natalia Kubin l’a battue par ippon.

 »Ça été une journée assez spéciale », a soutenu Marie-Hélène Chisholm, entraîneure nationale.   »Alix s’est blessée au sternum à son deuxième combat, donc elle a dû visiter l’infirmerie.  Après un certain temps, elle se sentait d’attaque, donc elle est retournée sur les tatamis.  À son dernier combat, elle a perdu dans les dernières secondes. »

Également dans cette catégorie de poids, la Québécoise, Marie-Ève de Villers-Matte a été éliminée en troisième ronde face à l’Allemande Miriam Butkereit et n’a pas obtenu de classement.

En action chez les moins de 57 kg, Élodie Lavoie et Ecaterina Guica, toute deux du Québec, n’ont pas obtenu de classement.  Lavoie a encaissé deux défaites d’affilée tandis que Guica, après avoir battu la Belge Laura Natoli ne s’est pas rendue jusqu’à la fin de sa deuxième rencontre, l’opposant à la Française Lea Martel.  Blessée, Guica a dû abandonner le combat.

 »De son côté, Ecaterina a subi une dislocation du coude, elle a donc été transportée à l’hôpital pour avoir une anesthésie générale afin de replacer son coude », a conclu Chisholm.

Lavoie, de Villers-Matte et Renaud-Roy seront de retour sur les tatamis dimanche, pour l’épreuve senior de Visé.  Se joindront à elles les Canadiennes Bianca Ockedahl (-48 kg), France Blais-Shiokawa (-57 kg), Stéfanie Trembley (-63 kg) et Myriam Lamarche (-63 kg).

Coupe du monde

Isabel Latulippe a connu un bref parcours à la Coupe du monde de Sofia, en Bulgarie. La judoka du Québec évoluant dans la catégorie des moins de 48 kg s’est inclinée en première ronde face à l’éventuelle médaillée d’argent, l’Ukrainienne Maryna Chernyak.

Ce sera au tour de Marylise Lévesque d’être en action dimanche. La Québécoise, détentrice d’un laissez-passer en première ronde chez les moins de 78 kg, affrontera la gagnante du duel opposant l’Allemande Maike Heinz et l’Ukrainienne Anastasiya Matrosova.

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information : 514 990-0966 / 1-866-990-0966

Laisser un commentaire