shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

4 ippons et l’argent pour Antoine

Open britannique

Quatre ippons et l’argent pour Antoine Valois-Fortier

Montréal, 15 mai 2011 – Antoine Valois-Fortier a poursuivi l’excellente fin de semaine des judokas canadiens à l’Open britannique en mettant la main sur la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 81 kg dimanche, à Londres.


« Ça faisait longtemps que je n’avais pas vécu une journée avec autant de combats. Je suis content de mes cinq victoires. J’ai battu des bons gars en huitième, quart et demi-finale », a dit le vice-champion.


Le Québécois a été dominant en début de tournoi, remportant ses trois premiers affrontements par ippon. Il a ainsi éliminé, dans l’ordre, le Macédonien Vanco Sarafov, le Britannique Jason Parsons et le Polonais Blazej Mielcarek.


En quart de finale, le Néerlandais Benji Nortan a donné un peu plus de fil à retordre à Valois-Fortier, qui l’a tout de même emporté par waza-ari. Il s’est ensuite débarrassé de l’Allemand Yannik Gutsche à l’aide d’un ippon en demi-finale.


À son ultime duel, l’athlète de 21 ans a malheureusement vu le Français Loic Pietri s’imposer par waza-ari. « Ç’a été assez serré. Loic est un judoka de très haut niveau. Après m’être fait marquer, j’ai augmenté mon intensité, mais je n’ai pas été capable de rattraper mon retard. »


Seul Canadien en action en cette deuxième et dernière journée de la compétition, Valois-Fortier a récolté la troisième médaille des cinq représentants du pays présents dans la capitale britannique.


Samedi, Sergio Pessoa a triomphé chez les moins de 60 kg et Sasha Mehmedovic a enlevé l’une des deux médailles de bronze du côté des moins de 66 kg.


Le médaillé du jour est encouragé par ses résultats des derniers mois. « Ça augure très bien pour Moscou dans deux semaines. Je pense que je prouve encore une fois que je suis de calibre et que je progresse très vite. »


Un signe qui ne ment pas, Valois-Fortier est maintenant davantage craint par ses rivaux. « J’ai encore du travail à faire, mais, oui, on commence à me reconnaître un peu plus. C’est tant mieux! »


Un camp d’entraînement aux Pays-Bas est à l’horaire des Canadiens avant le Grand Chelem de Moscou.


Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information :
514-990-0966 / 1-866-990-0966

Laisser un commentaire