shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Grand Chelem de Moscou (jour2)

Zupancic fait bonne figure

Montréal, 29 mai 2011 – Kelita Zupancic a bien fait dimanche au Grand Chelem de judo de Moscou. La Québécoise a atteint les quarts de finale dans la catégorie des moins 70 kg et a terminé la compétition au cinquième rang.

Zupancic a gagné son premier combat contre Moira de Villiers, de Nouvelle-Zélande. « C’était un bon combat. J’avais déjà gagné contre elle donc j’étais en confiance. » Par la suite, Zupancic a croisé la Japonaise Haruka Tachimoto en quart de finale. « C’est toujours des combats difficiles contre Tachimoto. Pourtant, je me battais bien. J’avais même l’impression de dominer. Puis elle m’a surprise avec un ippon avec moins d’une minute à faire… Je termine en cinquième place, mais je suis quand même déçue. »

Nicolas Gill, entraîneur à Judo Canada, a aussi commenté la performance de Zupancic. « Elle a livré un excellent combat. Le score était égal après 3 min 30 s et Kelita s’est fait surprendre sur une reprise de combat. Ce fut suffisant pour la Japonaise, l’une des meilleures au monde dans cette catégorie. »

Journée difficile pour les autres Québécois

Marylise Lévesque et Catherine Roberge prenaient toutes deux part à la compétition chez les moins de 78 kg. Lévesque a perdu son premier combat par ippon contre la Japonaise Akari Ogata. « Ça ne s’est pas très bien passé pour moi. J’ai obtenu un laissez-passer au premier tour et, ensuite, j’affrontais la quatrième au monde. J’avais regardé son premier combat. Je me sentais prête même si je n’avais jamais combattu contre elle. J’ai réussi à la déstabiliser un peu au début, puis elle s’est placée et a fait ippon. Le combat n’a pas duré longtemps. »

Roberge a connu un sort similaire à son premier combat contre la Brésilienne Mayra Aguiar.

« Ça ne s’est pas très bien passé pour elle non plus, a témoigné Lévesque. La Brésilienne a d’abord marqué un wasa-ari et a coincé Catherine au sol. » Catherine Roberge n’a pas terminé le combat.

Antoine Valois-Fortier, qui combattait chez les moins de 81 kg, a aussi connu un parcours expéditif. Il a perdu son premier combat par ippon contre le Turc Ahmet Sari en moins d’une minute.

Plusieurs judokas québécoises prendront maintenant la route de Madrid pour participer à la Coupe du monde féminine d’Espagne, qui aura lieu la fin de semaine prochaine.

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information : 514 990-0966 / 1 866 990-0966

Laisser un commentaire