shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Nouveau Directeur général à Judo Québec

 

 

Jean-François Marceau

Montréal, 8 novembre 2012 – Judo Québec est fier de nommer Jean-François Marceau au poste de directeur général. Occupant l’intérim depuis le départ de Patrick Esparbès en septembre dernier, M. Marceau s’est vu confier la tête de la fédération provinciale à long terme.

 

Bien conscient que la tâche de succéder à Patrick Esparbès est colossale, le président du conseil d’administration de Judo Québec, Daniel De Angelis, est cependant convaincu que Jean-François Marceau est le candidat idéal. « Tout le monde sait que les chaussures de Patrick sont grandes à chausser. Il a marqué Judo Québec pendant douze ans avec sa gestion, son dynamisme et sa personnalité. Malgré tout, les membres du conseil et moi-même pensons que Jean-François peut faire sa propre marque en apportant ses couleurs à la fédération. » 

 

Le principal intéressé est du même avis. « Patrick est un modèle à suivre pour moi, de par les actions qu’il a entreprises et les projets qu’il a mis en place, affirme Jean-François Marceau. Sans le copier dans son travail ou dans son attitude, je vais tenter de faire avancer la barque à la même vitesse, à ma façon. »

 

Judoka depuis 30 ans, membre de l’équipe nationale pendant six ans, plusieurs fois champion canadien et multiple médaillé des Jeux panaméricains, des Jeux du Commonwealth et des Jeux de la Francophonie, Jean-François Marceau a mis fin à sa carrière d’athlète à l’âge de 28 ans, alors qu’il venait tout juste de terminer ses études au cycle supérieur en génie électrique. Travaillant comme ingénieur pendant plusieurs années, tout en débutant sa carrière d’entraîneur au Club de judo d’Anjou, il est devenu en 2009 l’Entraîneur provincial et le Coordonnateur des Centres Régionaux de Développement de Judo Québec.

 

Quelques années plus tard, le voici à la barre d’une fédération de 10 000 membres qui n’a rien perdu de ses rêves de grandeur. « On espère atteindre le cap des 15 000 membres d’ici 5 à 10 ans, affirme le président du conseil. On veut aussi que le Québec demeure le chef de file du judo canadien et que Judo Québec offre encore plus de services à ses membres. Avec Jean-François dans le bateau pour plusieurs années, on est confiant d’y parvenir. »

 

Avec ce désir de développement de la fédération vient nécessairement celui des organisations sur le terrain. « On doit augmenter le nombre de clubs au Québec, former de nouveaux entraîneurs et fournir des outils aux clubs pour qu’ils trouvent de nouveaux membres, explique M. Marceau. Heureusement, Judo Québec est une fédération en santé. Mon but est donc de garder nos acquis et de continuer notre croissance. » 

 

– 30 –

Rédigé par Sportcom pour Judo Québec

 

Laisser un commentaire