shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Trois gagnants au Gala Sports Québec!

 

crédits photos: Marie-Hélène Chisholm

Mardi le 30 avril dernier, avait lieu la 40e édition du Gala annuel de Sports Québec. Pour cette édition particulière, les membres de Judo Québec étaient finalistes dans un total de 6 catégories, ce qui est déjà un succès :

  • Ève Brochu-Joubert, athlète féminine niveau québécois
  • Antoine Bouchard, athlète masculin niveau canadien
  • Antoine Valois-Fortier, athlète masculin niveau international
  • Nicolas Gill, entraîneur en sport individuel
  • Yves Pearson, officiel niveau québécois et canadien
  • Judo Québec, fédération sportive de l'année

De ces finalistes, 3 d’entre eux se sont mérité le merveilleux trophée Maurice. Yves Pearson fut le premier gagnant de la soirée. Yves est certes un des arbitres les plus engagés dans la cause d’arbitrage au Québec. Notons à cet égard la contribution qu’il a apportée à l’évolution de la tâche d’arbitrage en implantant un programme de mentorat qui s’est avéré un superbe succès.

Par la suite, notre ancien double médaillé olympique et actuel entraîneur chef national, Nicolas Gill, s’est mérité le Maurice d’entraîneur sport individuel de l’année tous sports confondus. À ce titre, je dois mentionner que cet honneur lui est pleinement mérité, car, en tant qu’ancien entraîneur provincial, j’ai pu constater le dévouement total de Nicolas pour ses athlètes, et la participation de 8 athlètes aux derniers Jeux Olympiques en est le plus grand indicateur!

Finalement après 5 nominations comme fédération provinciale de l’année au cours des 9 dernières années (2004, 2007, 2009, 2010 et 2013), Judo Québec s’est enfin mérité le Maurice de la meilleure fédération provinciale. J’aimerais, au nom du conseil d’administration de Judo Québec et en mon nom personnel, remercier TOUS les membres de Judo Québec pour cet honneur reçu, car le développement et le succès du judo au Québec n’est pas l’œuvre d’un petit groupe de personnes mais bien de l’ensemble de la communauté. Sans l’implication des parents, bénévoles, directeurs techniques, entraîneurs, professeurs, arbitres, officiels techniques, athlètes et employés, le judo au Québec ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Je profite de cette occasion pour vous faire réaliser que notre sport et toute l’organisation qui l’entoure est en bonne santé et qu’en continuant de s’impliquer pour notre passion le judo, nous continuerons de vivre et de faire vivre de superbes moments à tous qui resteront gravés dans notre mémoire longtemps.

 

Jean-francois Marceau

Directeur général

 

Laisser un commentaire