shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Succès au championnat du monde Cadet

Un premier champion du monde pour Judo Québec

 Le samedi 10 août dernier, à Miami, la plus haute marche du podium d’un championnat du monde a été foulée pour la toute première fois par un athlète québécois. Louis Krieber-Gagnon, chez les moins de 81 kg, a écrit cette page d’histoire en défaisant cinq adversaires. Voici le communiqué que Sportcom a rédigé au sujet de l’évènement.

« Je suis vraiment heureux. C’est assez indescriptible comme sensation. Je rêvais de gagner, mais je ne m’attendais pas vraiment à devenir champion du monde. Je pense que j’étais dans une bonne journée. Et je me suis aussi entraîné très fort pour cette compétition », a commenté le Québécois.

« Ce fut une journée extraordinaire pour Louis. Ses matchs de demi-finale et de finale ont été de dures batailles et il a dû puiser dans ses ressources pour gagner, a expliqué l’entraîneur Ewan Beaton. Louis avait terminé cinquième il y a deux ans aux mondiaux. Il a réussi à accomplir sa mission cette année qui était d’obtenir un meilleur classement. »

Krieber-Gagnon s’est d’abord imposé par ippon face à l’Estonien German Duran, puis contre le Tunisien Oussama Mahmoud Snoussi. En quart de finale, il a obtenu une victoire par disqualification face à l’Israélien IdanVardi.

Le Québécois affrontait ensuite le Russe Mikhail Igolnikov en demi-finale. Les deux judokas ont marqué waza-ari, mais Krieber-Gagnon a réussi à prendre l’avantage grâce à un yuko.

« C’était une victoire plutôt impressionnante. Le Russe n’avait pas perdu un seul match international depuis les trois dernières années et il partait grand favori pour gagner ce combat », a précisé Beaton.

En finale, Krieber-Gagnon a défait le Néerlandais Frank De Wit par waza-ari pour procurer au Canada un deuxième titre mondial en autant de jours. Rappelons que l’Ontarienne Jessica Klimkait a aussi été couronnée, vendredi, chez les moins de 52 kg.

« Le Néerlandais a tenté de revenir dans le match en créant l’égalité ou en obtenant assez de points de pénalité pour gagner, mais Louis avait encore suffisamment d’énergie en fin de rencontre pour tenir face à son adversaire », a dit Beaton.

De son côté, Sergio Pessoa Senior, entraîneur de l’équipe provincial, ne semble pas surpris, «  Oui, la première place, c’est au-delà de nos attentes, mais pas un podium, pas avec l’acharnement et l’intensité que Louis montrent depuis les trois dernières années ». Au dire de l’entraîneur, qui le voit évoluer depuis quelques années déjà au Club de judo Shidokan Inc, son club d’origine, Louis est un athlète sérieux sur les tapis.

« En général, il s’agit d’une bonne performance de la part des athlètes québécois, la plupart ayant remporté au moins un combat contrairement aux éditions précédentes où l’on voyait surtout des défaites au premier tour. L’équipe est définitivement plus forte qu’en 2011 », ajoute Pessoa.

Âgé de 17 ans, Krieber-Gagnon se prépare maintenant pour les Championnats du monde juniors (moins de 21 ans) qui auront lieu à Ljublana, en Slovénie, du 24 au 27 octobre 2013. Avec une performance comme celle réalisée à Miami, c’est « l’atmosphère globale entourant l’équipe nationale qui va gagner en confiance. Ils suivent tous la même préparation que Louis. Les autres athlètes savent qu’ils ont toutes les ressources nécessaires pour se développer et performer à l’international », souligne Pessoa Senior.

Judo Québec tient par ailleurs à souligner le travail de ses entraîneurs, messieurs Hiroshi Nakamura et Nicolas Gill.

Pour couronner le tout, avec ses deux médailles d’or et sa cinquième place, le Canada a terminé au troisième rang du classement cumulatif des pays, derrière la Russie et le Japon, devançant, entre autres, tous les pays d’Europe.

Voici tous les communiqués de presse de Sportcom au sujet des Championnats du monde Cadet 2013:

Laisser un commentaire