shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Le Québec, roi du judo canadien

Dimanche 14 janvier – L’énoncée «maîtres chez nous» aura prit tout sont sens dimanche à la TOHU lors des championnats nationaux élite 2018. Alors que la plupart des gros noms du judo canadien étaient présents à l’événement, 11 de nos Québécois ont réussi à décrocher le titre de Champion national dans leur catégorie. Ce fut réellement une domination à la maison alors que 12 des 14 finales mettaient en vedette au moins un athlète se battant pour le Québec. De plus, 5 des 14 finales présentées en après-midi étaient toutes québécoises.

Une foule derrière Valois-Fortier

Cette deuxième journée, mettant en vedette les meilleurs seniors du pays, a attiré un bon nombre de partisans dans les gradins de la TOHU. Alors que les spectateurs étaient généralement partagés dans leur encouragement des compétiteurs, Antoine Valois-Fortier fut le chouchou de la foule tout au long de la journée. Le premier ippon d’Antoine a été si spectaculaire que les applaudissements faisaient vibrer les gradins de la TOHU. En grande finale, Antoine s’est inscrit au tableau en milieu de combat face au champion en titre Arthur Margelidon. En pleine forme, Margelidon qui se bat normalement chez les -73kg est passé à un cheveu d’envoyer le combat en prolongation alors qu’il a réussi à projeter le roi des -81kg au sol dans les dernières secondes du temps règlementaire.

Tremblay reprend sa place au sommet

Du côté des femmes chez les -63kg, Stefanie Tremblay du club Judokas Jonquière s’est emparée du titre de championne de sa catégorie. Stefanie qui s’était inclinée face à Catherine Beauchemin-Pinard l’an passé n’a pu prendre sa revanche alors que Beauchemin-Pinard fut éliminée par surprise en demi-finale par la jeune Hana Kuno de l’Alberta. Stefanie quant à elle n’a laissé aucune chance à Kuno alors qu’elle disposa de son adversaire en temps règlementaire grâce à une immobilisation au sol.

Ce fut donc une récolte de 27 médailles pour le Québec alors que ses représentants constituaient 40% des participants de l’édition 2018 du tournoi. Ci-dessous, la liste complète des médailles de cette deuxième journée d’activité à la TOHU.

 

Marie Besson 1 52kg Shidokan
Camélia Pitsilis 1 57kg St-Hubert
Stefanie Tremblay 1 63kg Judokas Jonquière
Alix Renaud-Roy 1 70kg Seikidokan
Ariane Levesque 1 78kg Shidokan
Gueorgui Poklitar 1 60kg Kiseki
Gabriel Juteau 1 66kg Boucherville
Antoine Bouchard 1 73kg Judokas Jonquière
Antoine Valois-Fortier 1 81kg Shidokan
Étienne Briand 1 90kg Olympique
Jean-François Ouellet 1 o100kg Académie de Judo Sept-Îles
Amira Bousbiat 2 52kg Boucherville
Alexandre Di Bartolo 2 60kg Shidokan
Julien Frescadore 2 66kg Budokwai
Arthur Margelidon 2 81kg Shidokan
Zachary Burt 2 100kg Shidokan
Marc Deschênes 2 o100kg Shidokan
Sarah Maloum 3 52kg Métropolitain
Manon Reglat-Arzate 3 57kg Hakudokan
Catherine Beauchemin-Pinard 3 63kg St-Hubert
Coralie Godbout 3 70kg Judo Vieille-Capitale
Mina Coulombe 3 78kg Baie-Comeau
Benjamin Daviau 3 60kg St-Hyacinthe
Jacob Valois 3 66kg Boucherville
Constantin Gabun 3 73kg Shidokan
Alex Marineau 3 81kg Perrot Shima
Alexandre Arencibia 3 81kg Shidokan