shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Le Judo bien en évidence au Gala Sports Québec.

Trois Maurice pour Judo Québec

Avec quatre finalistes en lice pour recevoir un Maurice, Judo Québec et son équipe avait bien hâte de connaître les lauréats du Gala Sports Québec 2018. Simon Paquet (Athlète niveau québécois) Louis Bernier (Officiel niveau québécois et canadien), l’Omnium du Québec (Événement canadien) et Judo Québec (Fédération sportive de l’année) s’étaient tous taillé une place parmi les meilleurs acteurs du sport québécois. 

 Au terme de la soirée, Judo Québec rentra à la maison avec trois Maurice en poche dont le titre tant convoité de Fédération sportive de l’année. Rappelons-nous que l’année 2017, soit l’année de référence pour le gala Sports Québec, aura été une autre excellente année de développement pour le judo québécois ayant vu son membership atteindre un sommet record de 12 349 membres. Au niveau des tournois, Judo Québec a su tirer son épingle du jeu avec une hausse de 25% de participation dans ses tournois Développement. De plus, l’Omnium du Québec a pu recevoir une belle marque de confiance de la fédération internationale en pouvant tenir un examen d’arbitrage du plus haut niveau international qui soit, et ce, pour la 1re fois au Canada. De nombreux investissements ont également été faits, dont la somme de 85 000 $ pour assurer une pratique du sport plus sécuritaire avec l’achat de nouveaux tapis plus épais qui réduisent les accidents.

 Le lauréat de la catégorie Officiel niveau québécois et canadien, Louis Bernier du club Judo Monde, aura eu toute une année aussi. Après avoir arbitré plusieurs Coupes panaméricaines, l’un des meilleurs effectifs de l’équipe d’arbitre québécois s’est vu obtenir le plus haut grade d’arbitrage soit celui d’arbitre international A de la FIJ en novembre dernier.

Parlant de la FIJ, c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle l’Omnium s’est démarqué pour être lauréat de l’événement canadien cette année. Grâce à la qualité du tournoi qui en était à sa 41e édition, 2017 aura vu le Canada accueillir pour la toute première fois, un examen d’arbitrage international A de la FIJ sur son territoire. De plus, l’événement a encore une fois fracassé des records d’inscriptions dépassant le cap des mille judokas.

Avec son palmarès très impressionnant, il aura fallu trois médailles d’or au Championnat canadien pour que le fondeur Olivier Léveillé surclasse notre judoka Simon Paquet du club de judo Albatros. Simon quant à qui détenait le titre de champion national U16 et un titre de vice champion U18 lors des derniers nationaux ouverts. 

 Une judokate à l’honneur 

Un peu plus tôt dans la journée, le Gala Femmes d’influences d’Égale Action comptait une judokate parmi ses finalistes dans une catégorie très relevée. Lorie Bélanger du club de judo St-Hubert s’était hissée parmi les trois finalistes du volet national-international. Lorie ayant obtenue son grade d’arbitre continental plus tôt cette année était une candidate de choix. Lors de l’annonce de la lauréate, la grande gagnante aura été Marie-France Dubreuil, l’entraîneure des médaillés d’or, d’argente et de la quatrième position lors des derniers Jeux Olympiques.