shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Trois Québecois médaillés en Belgique

Plusieurs Québécois ont fait bonne figure à l’Open international belge Adidas présenté à Herstal (femmes) et Visé (hommes) en remportant une médaille d’or et deux médailles de bronze.

Constantin Gabun a été sacré champion des -73 kg. Il a signé une fiche parfaite et s’est défait de l’Allemand Robert Barwig en clôture de tournoi. « J’ai essayé plusieurs attaques en golden score pour finir plus vite, mais il a esquivé plusieurs fois. J’ai réussi à l’attraper et à faire waza-ari! »

« Il a été très constant tout au long de la journée et a su s’imposer facilement à ses cinq premiers combats, qui ont duré environ une minute chacun. En finale, ç’a été plus difficile contre l’Allemand, qui était très explosif. Par contre, Constantin a fait preuve de beaucoup d’endurance malgré la fatigue. Il a réussi à le lancer en prolongation, ce qui lui a permis de gagner. Tous ses efforts des derniers mois ont été récompensés », a commenté l’entraîneur national Michel Almeida.

Après avoir été sacré champion des moins de 73 kg samedi, Constantin Gabun a tenté sa chance dans une catégorie de poids supérieure. Le Montréalais a toutefois été éliminé d’entrée de jeu par le Français Vivian Atchon.

Constantin Gabun (deuxième à partir de la gauche)

Deschênes surmonte sa fatigue

Chez les +100 kg, le Lavallois Marc Deschênes a mis la main sur le bronze grâce à sa victoire contre le Belge Edouard Capelle.

« Il était un peu déçu. Il a trois victoires, mais un gain en raison du fait que son adversaire ne s’est pas présenté. Cela a réduit le nombre de points reliés à sa médaille », a dit l’entraîneur.

Deschênes a renchérit en avouant que ce n’était effectivement pas la couleur de médaille qu’il espérait. « Je pense vraiment que je n’aurais pas dû perdre mon premier combat, ma seule défaite. J’ai été un peu nonchalant au sol et je me suis fait prendre en clé de bras alors que le combat se passait quand même très bien. Je me suis blessé à la cheville en novembre et ma préparation n’a vraiment pas été optimale. Je suis quand même content de la façon dont je me suis battu les deux dernières semaines. »

Marc Deschênes (deuxième à partir de la droite)


Kevin Gauthier
a quant à lui perdu à son premier combat et à son affrontement du repêchage, cette fois contre l’Allemand Benjamin Bouizgarne, septième.

De son côté, le Montréalais Gueorgui Poklitar (-60 kg) a été éliminé à son premier combat par le Français Vincent Manquest, éventuel cinquième.

 

Jacob Valois médaillé de bronze

Le Québécois Jacob Valois est monté sur la troisième marche du podium de la catégorie des moins de 66 kg.

Le Bouchervillois a conclu sa journée sur une victoire contre le Marocain Imad Bassou. « Ç’a été très long et épuisant. Je suis quand même content du résultat, mais j’aurais aimé une autre couleur de médaille et voir ce que j’aurais pu faire en finale pour l’or. Je suis fier de mes combats et surtout du dernier, Bassou était un fort adversaire. »

Précédemment, Valois a aussi gagné ses trois rencontres de repêchage. Dans les préliminaires, il a commencé l’événement avec deux gains, avant de s’incliner devant le Belge Senne Wyns, médaillé d’argent.

« J’ai fait une petite erreur dans le combat contre Wyns. Je pense que j’aurais pu le battre. J’étais fatigué parce que j’ai eu un combat extrêmement difficile contre un Allemand (Christoph Siegel). Sa grip me dérangeait et j’ai dû travailler très fort pour prendre le contrôle. Ça s’est terminé à la dernière seconde », a-t-il fait savoir.

Son manque de forme cardiovasculaire est selon lui ce qui l’a nui dans ses performances. Il compte d’ailleurs remédier à la situation.

« La division -66 kg était séparée en deux, alors au lieu d’avoir 12 combats de relaxation, j’en ai eu seulement 3 avant mon prochain match. Ç’a joué sur mon cardio. Somme tout, c’était vraiment une bonne journée pour prendre de l’expérience. Cette compétition ne donne pas de points internationaux IJF », a poursuivi Valois, qui participera au Grand Chelem de Paris le week-end prochain.

Jacob Valois (troisième à partir de la gauche)

Du côté des moins de 81 kg, aucun des Canadiens en action n’a obtenu de classement. Le Montréalais Alexandre Arencibia a gagné deux de ses combats, mais s’est fait montrer la porte de sortie par le Français Guillaume Blanchard.

Besson éliminée par une médaillée

Le volet féminin de ce tournoi était présenté à Herstal, en Belgique. La journée de Marie Besson (-52 kg) a pris fin lorsqu’elle s’est mesurée à la Française Cheyenne Mounier, future médaillée de bronze. Plus tôt, la Montréalaise a aussi réalisé une victoire et une défaite dans les préliminaires.

« Marie s’est très bien défendue contre Cheyenne. Ça s’est prolongé en golden score. La Française l’a attaquée de côté. Je ne crois pas qu’il y avait un point, mais après cinq minutes en golden score, on dirait que les juges ont décidé de passer à un autre appel, a expliqué l’entraîneur de l’équipe nationale Jean-Pierre Cantin. C’était décevant pour elle, mais ce n’était pas une mauvaise journée. Son objectif est de bien performer dans deux semaines à l’Open européen d’Obewart, en Autriche. Nous avons du matériel sur lequel travailler en vue de l’événement. »

Source: Communiqué de presse de sportcom