shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Jour 3 des championnats nationaux: 42 médailles

Montréal, 18 mai 2019 – La formation québécoise a continué de briller, samedi, aux Championnats canadiens de judo, à Edmonton, mettant la main sur 42 médailles, ce qui porte sa récolte à 75 au total.

C’était au tour des judokas de moins de 16 ans et de moins de 21 ans de fouler le tatami.

On a eu droit à une reprise de la finale de 2018 chez les moins de 81 kg, opposant les Québécois Alexandre Arencibia (Shidokan) et son bon ami Martin Penchev (Club de Judo Métropolitain). Encore une fois, Arencibia a eu le dessus et a reçu la médaille d’or.

« Quand ça arrive, nous savons ce que l’autre va essayer de faire et nous prévoyons nos coups en conséquence. Ça fait une énorme différence. Ma stratégie a fonctionné et une fois le combat terminé, nous étions contents l’un pour l’autre », a fait savoir le Montréalais, qui a vaincu ses quatre adversaires par Ippon, samedi.

Le judoka du Club Shidokan s’est rapidement imposé face à Dylan Ordano de la Colombie-Britannique en début de tournoi, puis face à Benjamin Burt, au tour suivant. En demi-finale, Arencibia a vaincu McKenzie Morgan, de l’Alberta, pour accéder au match ultime.

Selon lui, son expérience et son côté stratège ont fait en sorte qu’il s’est démarqué. « Je ne ressentais pas la pression et je savais à quoi m’attendre. Ça s’est très bien passé et je suis super content du résultat. »

 

Coralie Godbout (Club de la Vieille Capitale) n’a pas eu de difficulté à mettre la main sur le titre national des plus de 78 kg. La judoka du Club de la Vieille Capitale a complètement dominé ses trois adversaires de la journée. Elle a d’abord battu Samantha Ulrich du Manitoba par Ippon, pour ensuite défaire sa coéquipière Sara Desbiens (Ju Shin Kan Laterrière) grâce à deux waza-ari.Coralie Godbout au sommet du podium

La nouvelle médaillée d’or a finalement remporté son dernier combat par Ippon contre Emilie Townsend, de la Nouvelle-Écosse. Au total, Godbout n’aura été en action qu’un peu plus de deux minutes durant toute la durée du tournoi.

Cette dernière estime que sa performance est liée à un aspect particulier de son judo sur lequel elle a beaucoup travaillé. « J’ai pu montrer que j’étais capable de bien contrôler les autres combattantes au kumi-kata. Avant, j’alternais beaucoup entre la gauche et la droite, mais maintenant, je suis plus forte et stable du côté gauche. Les filles n’ont pas su comment réagir. »

Malgré cette domination, il était important pour la championne canadienne de ne prendre aucune adversaire à la légère afin de ne pas se faire surprendre sur des détails.

La préparation mentale de la Québécoise a également joué un rôle important dans l’obtention de cette médaille d’or. « J’étais prête à venir me battre et je voulais vraiment gagner. J’ai fait vite et je ne me suis pas trop fatiguée pour dimanche », a constaté celle qui se dit en mission pour la suite des Championnats canadiens.

Elle reprendra l’action dans la catégorie sénior, dimanche, où sept Canadiennes sont inscrites et risquent de lui offrir une solide opposition. Coralie Godbout compte bien poursuivre sur sa lancée.

« Ça va être une grosse journée et les combats peuvent être difficiles face à des filles plus vieilles et plus expérimentées. Je vais tout donner et j’ai l’intention de gagner chaque affrontement pour terminer première. »

Voici la liste de tous les médaillés québécois de samedi:

resultat quebec champ can 2019 – Samedi