shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Les pénalités volent la vedette

Judo – Grand Chelem de Brasilia

Malgré une prolongation qui aura duré un peu plus d’une minute, Étienne Briand (-81 kg) a été éliminé à son premier combat du jour à Brasilia, lundi, au Grand Chelem de judo disputé dans la capitale brésilienne. Le Montréalais originaire de Sept-Îles a perdu par ippon à la suite de trois pénalités contre le Brésilien Victor Penalber, médaillé de bronze de la catégorie aux Championnats du monde de 2015.

Briand a cumulé deux pénalités en une quinzaine de secondes en début d’affrontement. Quelques heures plus tard, il se demandait encore ce qui avait bien pu se passer pour être puni de la sorte.

« Franchement, je ne peux pas dire pourquoi. J’ai travaillé et ramené le combat à égalité (NDLR : son adversaire a ensuite été pénalisé deux fois). La dernière punition, je peux vivre avec, mais pas les deux premières qui ont changé le déroulement du combat. Je ne comprends pas et je connais ça le judo », a-t-il expliqué.

« Ce n’était pas ma meilleure performance », a expliqué Briand, dont la préparation avait été ralentie par une blessure au dos à son retour à l’entraînement, après une pause de deux semaines, à la suite des Championnats du monde.

Aux mondiaux disputés en août dernier, Briand avait remis une fiche de 2 victoires et 1 défaite.

« J’étais un peu en manque d’entraînement, mais malgré ça, le pointage ne représente pas ce qui s’est passé. Je considère que j’ai dominé 95% de ce combat et d’avoir eu trois punitions, c’est un peu ridicule. Je suis prêt à dire que je n’étais pas au meilleur de ma forme, mais je ne pense pas que ce combat aurait dû se terminer de cette façon-là. Je me sentais quand même bien. »

Étienne Briand sera de retour à la compétition à la fin du mois au Grand Chelem d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis.

 

Source: Communiqué Judo Canada