shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

ANNULÉ, Rencontre de professeurs (pédagogie)

ANNULÉ, Rencontre de professeurs (pédagogie)

Chargement de la carte…

Places disponibles : 46
Date
Date(s) - 15/12/2018
13:30 - 15:30

Emplacement
Centre national d'entraînement, INS Québec

Catégorie


Date: samedi 15 décembre 2018

Horaire: 13h30-15h30

Thème: 

Atelier sur la MÉTHODOLOGIE de l’enseignement du judo

  • Étude et analyse des concepts de l’acquisition d’une technique de judo devant se transformer progressivement en une habileté de judo.

 

  • Laboratoires pratiques. Expérimentations de progressions méthodologiques avec certains mouvements de base en judo (exemples; les bascules, les fauchages, les balayages) pour établir et différencier ces concepts d’intervention.

Prémisses

Il faut que l’intervenant responsable d’un cours de judo comprenne dès le départ, qu’il existe une différence notoire d’interprétation entre ce qu’est l’acquisition une « technique de judo » et l’expression manifeste d’une « habilité de judo » chez le pratiquant de judo.

Explications

L’acquisition d’une technique de judo s’effectue généralement dans un contexte dit « d’apprentissage en coopération » avec un partenaire d’entraînement; c’est la forme dite KATA de l’apprentissage du judo se déroulant dans un environnement totalement contrôlé par l’entraîneur — ici, l’élève tente de répéter ce qu’on lui demande d’apprendre. Pour le professeur, l’étude et l’acquisition d’une technique de judo correspondent donc au travail classique d’entraînement permettant au judoka d’améliorer le point de vue de « l’exécution correcte » d’un mouvement de judo.

Par la suite, et non tout à fait à l’opposé de l’acquisition technique «correcte», mais plutôt dans une optique de progression, une habileté de judo s’acquière quant à elle plus spécifiquement en plaçant l’individu de plus en plus dans des contextes dits d’opposition en individu, avec cette fois-ci non plus des partenaires d’entraînement, mais bien des adversaires d’entraînement. C’est une situation d’apprentissage complètement différente de celles que vivent les apprenants lors de l’étude de l’exécution d’une forme de technique de judo. Le travail d’entraînement, de mise en situation et d’acquisition d’une habileté de judo doit à priori favoriser dans son approche le concept de la « prise de décision » du judoka, dans de multiples contextes (Yaku-soku-geiko, Kakari-geiko, Randori-geiko, etc.) se rapprochant, puis finalement s’identifiant totalement au Shiai (le combat de judo en tournoi).

 

Lieu: Centre National d’Entraînement, INS Québec (dans le centre sportif, en face du Biodôme), Montréal

Personne-ressource: Jacques Mantion, 5ième dan

.

Inscriptions

Type de billet Places
Participant
Date limite : 14 déc. 2018