shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

L’équipe québécoise des Jeux du Canada en préparation en France

La jeune équipe québécoise s’est mesurée à des adversaires de différents niveaux lors de sa tournée française amorcée il y a une dizaine de jours. Si plusieurs judokas d’ici ont réussi à monter sur le podium du tournoi de Toulouse la fin de semaine du 8 et 9 décembre, l’opposition a été plus forte au Tournoi international junior de judo d’Aix-en-Provence, samedi dernier.

Au tournoi excellence junior de Toulouse, Martin Penchev (Club de judo Métropolitain) a été la vedette québécoise alors qu’il a mis la main sur la médaille d’or dans la catégorie des moins de 81 kg. Notons qu’il a signé ses quatre victoires par ippon, dont sa dernière face au Français Bastien Arles en finale.

Martin Penchev, victorieux à Toulouse chez les moins de 81 kg

Justin Lemire (Club de judo Métropolitain) a aussi fait belle figure chez les moins de 66 kg où il a atteint la finale pour terminer avec la médaille d’argent à la suite de sa défaite contre Orlando Cazorla, champion français cadet en 2017.

Josie-Anne Synnott (-78 kg, Académie de judo de Sept-Îles) et Coralie Godbout (+78 kg, Club de judo de la Vieille Capitale) sont elles aussi été montées sur le podium pour finir sur la troisième marche, tandis que Simon Paquet s’est classé cinquième dans la catégorie des moins de 55 kg.

« Le résultat était bon, mais je m’attendais avoir une ou deux médailles de plus. Ce tournoi est une étape de préparation pour les Jeux du Canada 2019 », a soutenu Sergio Pessoa père, entraîneur de l’équipe du Québec.

Chez les cadets, Felix-Olivier Bertrand (-50 kg, 3-2) et Sophie Lapointe (- 44 kg, 1-2) se sont démarqués avec des cinquièmes places. Simon Paquet a fini septième chez les moins de 55 kg, alors que Mathilde Simard-Lejeune (-48 kg) n’a pas obtenu de classement.

Autres résultats juniors québécois à Toulouse
Sarah Maloum (-52 kg), 0-2, non classée
Anne Clara Guérin (-57 kg), 0-1, non classée
Arno Blackière (-60 kg): 0-1, non classé
Samia Boussarhane (-63 kg), 1-2, non classée
Ilhem Ouali (-70 kg), 0-2, non classée

Un apprentissage à la dure à Aix-en-Provence

Une semaine plus tard, les athlètes québécois ont fait face à une compétition encore plus relevée. À Aix-en-Provence, plus de 500 inscrits en provenance d’une dizaine de pays ont pris part à la compétition qui regroupait des athlètes de la France, du Japon, de l’Allemagne, de la Suisse, de l’Italie, de la Belgique, des Pays-Bas, de l’Espagne et du Luxembourg.

« Nous savions que ce tournoi serait très difficile. L’objectif est que les athlètes acquièrent de l’expérience et ce sera une bonne préparation pour tout le monde avec la suite qui s’annonce au camp d’entraînement auquel nous participerons », a avancé M. Pessoa.

« Pour la majorité des athlètes de l’équipe, c’est leur premier voyage en Europe. Ils découvrent ce qu’est le judo de haut niveau et c’est une bonne expérience afin qu’ils sachent ce qu’ils doivent faire pour s’améliorer », a poursuivi l’entraîneur.

Simon Paquet (-55kg) a signé une victoire contre Simone Casareto, champion italien 2017 chez les cadets, pour ensuite plier l’échine face au Français Michaël Einaudi.

Martin Penchev (-81kg) a eu raison du Français Ryan Budault Leal pour ensuite baisser pavillon face à Bastien Dumas, qu’il avait défait en finale pour l’or à Toulouse une semaine plus tôt.

Ilhem Ouali, en action chez les moins de 63 kg, est l’autre athlète du Québec qui a terminé sa journée avec une fiche de 1-1.

Autres résultats juniors québécois à Aix-en-Provence
Sarah Maloum (-52kg), 0-1, non classée
Arno Blackière (-60kg), 0-1, non classé
Samia Boussarhane (-63kg), 0-1, non classée
Justin Lemire (-66kg), 0-1, non classé
Josie-Anne Synnott (-78kg) 0-1, non classée
Coralie Godbout (+78kg) 0-1, non classée
Anne Clara Guérin (-57kg) 0-2, non classée

La délégation québécoise mettra maintenant le cap sur Marseille afin de participer à un camp préparatoire qui regroupera des dizaines des meilleurs judokas français de l’Hexagone.