shopping-bag 0
Articles: 0
Sous-total: 0.00 $
Voir le panier Check-out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Championnats nationaux 2019: bilan des 2 premiers jours

Montréal, 17 mai 2019 – En seulement deux jours, le Québec a amassé pas moins de 33 médailles aux Championnats canadiens de judo, disputés à l’Université de l’Alberta, à Edmonton.

Quatre Québécois sont montés sur la plus haute marche du podium de leur catégorie respective, vendredi.

Parmi eux, Jasmin Bélanger, du club de judo Seikidokan, a triomphé chez les moins de 55 kg en remportant ses quatre combats. « Je me suis dit que c’était ma journée et ma compétition tout au long du tournoi. Je savais que j’étais capable et je voulais y aller un combat à la fois », a déclaré le judoka.

Ce dernier a déclaré que la demi-finale « a été le combat le plus difficile » de sa carrière. Opposé à l’Albertain Katsuo Leung, le résultat s’est soldé en temps supplémentaire après 9 min et 30 secondes de combat. « J’ai bien failli marquer plus tôt en l’immobilisant pendant 8 secondes, mais il en manquait deux pour avoir le point. C’est un des meilleurs au Canada et j’ai donné le tout pour le tout », a fait savoir Bélanger, qui a finalement ressorti victorieux grâce à un waza-ari.

En finale, le judoka a fait face à un autre représentant du Québec, Artem Shaporin, du club de judo Métropolitain.

Après que Shaporin ait réussi un waza-ari, Bélanger est revenu en force et s’est sauvé avec la victoire grâce à un ippon. « C’est plus fun de se battre contre un autre Québécois, puisque le judo est un sport de respect et d’amitié. Ç’a été un bon combat et je suis vraiment fier du résultat. »

Marc-Alexandre Guérin, du club Judokas Jonquière a accompagné les deux autres Québécois sur le podium de cette catégorie avec une médaille de bronze.

Amélie Grenier se couvre d’or

De son côté, Amélie Grenier, du club Ju Shin Kan Laterrière, a réussi à se démarquer dans la catégorie des moins de 52 kg. La Québécoise a, elle aussi, conclu sa journée avec quatre victoires, en route vers la plus haute marche du podium. « J’ai réussi à être plus patiente aujourd’hui et c’est ce qui a fait la différence. J’ai pu m’adapter à mes adversaires en les analysant avant de foncer vers elle », a-t-elle confié.

Si son premier face-à-face a été plus long que prévu, la judoka a eu le dessus sur ses deux opposantes suivantes plus rapidement.

Le tout s’est corsé en finale avec la médaille d’or en jeu. « Ça n’allait pas très bien au début. J’ai pris mon temps par la suite, j’ai analysé mon adversaire et j’ai réussi à l’emporter. C’était mon objectif de gagner l’or et j’ai tout fait pour l’atteindre. »

Également de cette catégorie, Violette Louet, du club Judo Monde, a remporté une médaille de bronze.

Des débuts fracassants

Plusieurs Québécois ont raflé une médaille lors de la première journée des Championnats canadiens, jeudi. En Ne Waza, Vincent Marticotte (-81 kg), du Shidokan,  a mis la main sur non pas une, mais deux médailles, soit une d’or et une d’argent.

La formation du Québec a aussi connu beaucoup de succès au kata, s’emparant de cinq médailles au cours du Jour 1 des Championnats canadiens, dont deux d’or.

La compétition se poursuit cette fin de semaine, à Edmonton. Les judokas de moins de 16 ans et de moins de 21 ans seront en action samedi, tandis que le tournoi senior sera présenté dimanche.

Pour voir tous les médaillés:

resultat quebec champ can 2019- jeudi-vendredi

Informations :

Jean-François Marceau
Directeur général
(514) 212-5794
jfmarceau@judo-quebec.qc.ca